Le mégot, premier pollueur des océans…

Un mégot est ce qui reste d’une cigarette (ou d’un cigare) après son usage.
3 cm pour 1 gramme, c’est ce que représente ce dernier en termes de volume. Un tout petit déchet en soit. Mais en multipliant cette donnée par des milliards, le mégot arrive en tête du « Top 10 des déchets marins », selon l’association SurfriderFoundation Europe.

Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. Ces produits manufacturés en masse contiennent du plastique, de l’acétate de cellulose et tous les composés issus de la combustion du papier à cigarette et du tabac. De plus, les filtres ne sont pas biodégradables. Ils prennent des décennies à se décomposer.

En août 2018, une enquête publiée par NBC News (USA) révèle que la “menace numéro 1 demeure le mégot de cigarette, le polluant le plus néfaste aux océans”. Des scientifiques interrogés par le média américain révèlent avoir trouvé des traces de ces substances chimiques chez 70% des oiseaux de mer et 30% des tortues marines examinés.