Landerneau devient la première ville 0 mégots de France

Depuis 2018, Landerneau, petite commune de 15 000 habitants située dans le Finistère, fait la guerre aux mégots de cigarettes. S’étant d’abord lancée dans la bataille lors de différents festivals de musique qu’elle accueille chaque année, la ville est aujourd’hui la première du pays à être récompensée d’un label spécial, là pour souligner les nombreuses actions de la municipalité afin de lutter contre cette pollution.

Pour s’en rendre compte, il suffit de déambuler quelques minutes dans la ville. Si certaines fins de cigarettes continuent de jouxter le sol ici et là, Landerneau est incontestablement l’une des villes les plus propres à ce sujet. Et pour cause, la mairie y a fait installer de très nombreux cendriers, destinés à rappeler aux fumeurs que des solutions existent pour leurs déchets.

En partenariat avec l’entreprise MéGo, qui possède une usine de revalorisation des mégots à quelques kilomètres de la cité, la mairie se dit heureuse des résultats observés. Si certains commerçants ont accepté de jouer le jeu, bien souvent à leurs frais, tous devraient bientôt également pouvoir participer à cette initiative, cette fois sans avoir a débourser un centime. Une cinquantaine de cendriers supplémentaires devraient également être installés dans les rues.

De quoi faire de Landerneau, dans les années à venir, la ville qui comptera réellement 0 mégot sur ses trottoirs.

Paris : 0 mégot s’attaquera bientôt aux Champs-Élysées

En mai 2021, nous parlions de l’association 0 mégot qui organisait un ramassage sur 10 des plus importants sites de la capitale. En ce mois de février, elle revient à la charge en proposant une nouvelle opération, cette fois-ci sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Élysées !

Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de s’inscrire via le site officiel de l’association. Quelques jours avant le départ, prévu pour le 12 février, à 11h, Place de la Concorde, tous les bénévoles seront contactés par le biais de l’application WhatsApp.

Tous les mégots récoltés lors de cette journée seront ensuite recyclés comme il se doit, par un centre de traitement appelé ÉcoMégot, situé à Bègles, en Gironde.

Mise à jour : l’opération, qui a réuni pas moins de 230 bénévoles, s’est soldée par une victoire puisque le groupe a réussi l’exploit de ramasser plus de 100 000 mégots en moins de 1h30.

Paris : une association organise un record du monde de ramassage de mégots !

Vous le savez, les mégots de cigarettes représentent aujourd’hui un véritable fléau écologique. Chaque mégot est responsable de la pollution de près de 500 L d’eau, et on estime que chaque année, 4 300 milliards d’entre eux sont jetés dans le monde, dont 40 milliards simplement en France. Malgré leur petite taille, les 4 000 produits chimiques qu’ils contiennent ont fait d’eux l’une des principales pollutions pour les océans de la planète. Une pollution qui n’épargne pas non plus les villes puisque les services publics estiment en ramasser 2 milliards par an, soit près de 350 tonnes de déchets. Afin de lutter contre cette pollution, de nombreuses actions sont mises en place, tant au niveau gouvernemental qu’en matière associative.

Et si vous participiez à ce nettoyage ? Voilà l’idée proposée par l’association 0 mégot qui organise à Paris, le 29 mai prochain de 10h à 13h, un record du monde de ramassage de mégots. Objectif : 1 million de déchets ramassés !

Afin de participer, rien de plus simple, il suffit de vous inscrire sur le site des organisateurs de la collecte et de fournir quelques informations telles que vos noms et prénoms, votre adresse e-mail, ou encore le point de collecte auquel vous souhaitez participer (10 sont prévus, allant du Canal Saint-Martin au Pont d’Iéna, en passant par l’Hôtel de Ville, les gares Saint-Lazarre et Montparnasse, ou encore la Place de la Bastille, le Square de Vert Galant, Paris d’Austerlitz, les Invalides ou encore la Rotonde Stalingrad).

Et si vous souhaitez apporter encore plus de soutien à l’association, il vous sera possible de suivre Chloé, Louise, Matthieu et Lucas, créateurs de l’association, lors d’un défi qu’ils se lancent : celui de nager 380 km entre le 30 mai et le 6 juin, 24h/24, afin de retracer le parcours d’un mégot jeté dans la capitale jusqu’à la mer !

Une initiative qu’il convient de soutenir comme il se doit.

Hebdo Ecolo : l’association qui s’attaque aux mégots !

Chaque année, on estime que plus de 40 milliards de mégots sont jetés au sol. Un chiffre qui, s’il paraît gigantesque, ne représente pourtant que la pollution engendrée par les fins de cigarettes… en France. Afin de lutter contre ce fléau écologique, de nombreux mouvements sont nés au cours des dernières années. Tandis que certains sont le fruit d’initiatives nées sur les réseaux sociaux, comme le défi #FillTheBottle, ou d’initiatives publiques comme la mise en place d’interdiction de fumer dans certains lieux publics, d’autres choisissent de prendre le problème à bras-le-corps et de créer une association spécialement destinée à la lutte contre cette pollution. C’est le cas d’Hebdo Ecolo.

À travers son programme baptisé D.S.E, acronyme de Dépollution par la Sensibilis’action et l’Éducation, Hebdo Ecolo possède une communauté interculturelle de plus de 500 bénévoles en Europe, tous motivés pour contribuer à « sauver le monde » de la pollution que représentent les mégots.

De Rennes à Cologne en Allemagne, en passant par Nantes, Saint-Malo, Tours, Paris, Bordeaux ou encore Lyon, l’association est déjà à la tête de très nombreuses journées de lutte contre les mégots, dont certaines ont rassemblé plus d’une cinquantaine de volontaires et permis de ramasser plus de 31 000 mégots en quelques heures.

Une initiative qu’il convient de saluer et que n’importe qui peut rejoindre afin d’aider l’association dans sa lutte quotidienne !